LA SECONDE GUERRE MONDIALE

MALLETTE  PÉDAGOGIQUE  NUMÉRIQUE

LE BATAILLON DU PACIFIQUE

Le Bataillon du Pacifique est reconstitué en 1940 par Félix Broche pour que les hommes originaires de Polynésie française, des Nouvelles-Hébrides (ancien nom du Vanuatu) et de Nouvelle-Calédonie puissent aller combattre sur les fronts de la Seconde Guerre mondiale.

Le 5 mai 1941,

685 engagés volontaires quittent Nouméa à bord du Zelandia.

Après quelques semaines d’entraînement en Australie, ils partent au Moyen-Orient puis en Afrique du Nord où ils sont incorporés à la Première Division Française Libre (1ère DFL).

Un Bataillon

de Volontaires

Le premier contingent

pose devant la caserne

de Nouméa, mai 1941

Le Bataillon en Australie

Une danse polynésienne

Le chant des volontaires

Le parcours

du Bataillon du Pacifique

5 mai 1941

mai 1941

27 juin 1941

août 1941

déc. 1941

2 jan. 1942

27 mai 1942

mai 1943

mai 1943

mai 1944

août 1944

sept. 1944

nov. 1944

21 mai 1946

 

Départ de Nouméa

Entraînement en Australie

Départ pour le Moyen-Orient

Arrivée en Palestine

Incorporation à la 1ère DFL

Bataille du Caire

Bataille de Bir Hakeim

Arrivée du 2ème contingent

Campagne de Tunisie

Campagne d'Italie

Débarquement de Provence

Remontée jusqu'aux Vosges

Le Bataillon est relevé

Retour à Nouméa

 

Le temps des combats

Quand ces hommes affrontent les troupes allemandes et italiennes à Bir Hakeim en mai et juin 1942, le général de Gaulle qualifie cette bataille de « Verdun du désert ».

Bir Hakeim

 Voir et télécharger la vidéo

Un deuxième contingent de 170 volontaires renforce le Bataillon en mai 1943. Avec les troupes Alliées, le Bataillon du Pacifique participe aux combats en Tunisie et en Italie.

Tunisie et Italie

Voir la photo

En août 1944,

le Bataillon du Pacifique participe au débarquement de Provence puis à la libération de la vallée

du Rhône.

Le débarquement

de Provence

 Voir et télécharger la vidéo

Les survivants du Bataillon regagnent leurs îles du Pacifique entre mars et mai 1946.

Le retour

Voir la photo

"Le Bataillon des guitaristes"

à son arrivée en Afrique du Nord, le Bataillon du Pacifique est surnommé « LE BATAILLON DES GUITARISTES ».

Les Océaniens, qui ont amené leurs guitares et leur culture, interprètent des danses et des mélodies de leurs îles.