LA SECONDE GUERRE MONDIALE

MALLETTE  PÉDAGOGIQUE  NUMÉRIQUE

Les Forces Navales de la France Libre, les FNFL

L'armée de la France Libre

en mer

Les Forces Navales de la France Libre, les FNFL, sont les forces armées de la France Libre qui combattent sur mer.

Dès l'appel du général de Gaulle, des marins entrent en résistance. Les Forces Navales de la France Libre sont créées au mois de juillet 1940.

les hommes et la flotte

FNFL

des marins formés en Angleterre et 24 navires

Sous le commandement de l'amiral Muselier, les FNFL s'organisent en Angleterre et les marins sont formés dans une école navale spécialement créée.

Les 24 navires des FNFL arborent un pavillon orné de la croix de Lorraine appelé pavillon de Beaupré.

Le pavillon de Beaupré des navires FNFL

Des Calédoniens

s'engagent dans les FNFL

Au total, 255 marins néo-calédoniens s'engagent dans les Forces  Navales de la France Libre.

Ils combattent sur toutes les mers du globe.

Les trois premiers volontaires gagnent Londres en décembre 1940. En 1941, une centaine de FNFL est recrutée dans la colonie.

Les fnfl calédoniens

Les fnfl

dans le Pacifique

En arrivant en Nouvelle-Calédonie en novembre 1941, l'Amiral Georges Thierry d'Argenlieu, qui a été nommé haut-commissaire dans le Pacifique par le général de Gaulle, organise les Forces Navales de la France Libre dans la zone.

Le vice-Armiral d'Argenlieu

en Visite en Australie

La flotte des FNFL dans le Pacifique se compose de trois unités : le contre-torpilleur Le Triomphant, l'aviso Le Chevreuil et le croiseur auxiliaire Le Cap des Palmes.

Dans le Pacifique, les FNFL escortent des convois, participent à des actions de défense. Le Chevreuil prend part au ralliement de Wallis à la France Libre le 27 mai 1942.

La France Libre

L'organisation des Français

qui rallient de Gaulle

La France Libre est créée par le général de Gaulle suite à son appel à la Résistance, le 18 juin 1940.

Cette organisation regroupe et forme les Français qui viennent rejoindre de Gaulle à Londres pour continuer la lutte aux côtés des alliés britanniques contre l'Allemagne nazie.

Les français rejoignent la France Libre à Londres

Des volontaires venus de métropole et des colonies

La France Libre compte 7 000 hommes dans ses rangs en juillet 1940. Suite au ralliement à la France Libre de plusieurs colonies françaises entre juillet et septembre 1940, l'organisation de la Résistance extérieure compte 27 000 hommes en décembre 1940.

L'armée de la France Libre

La France Libre dispose d'une armée.

Elle combat sur mer avec les Forces Navales de la France Libre, les FNFL, et  dans les airs avec les Forces Aériennes Françaises Libres, les FAFL. La France Libre se bat également sur terre avec, par exemple, la Première Division Française Libre, la 1ère DFL, à laquelle est intégré le Bataillon du Pacifique lors de la bataille de Bir Hakeim.

La France Libre combat l'ennemi aux côté des Alliés. Elle dispose également d'un service d'espionnage, et peut compter sur l'aide des Résistants qui sont restés en France.

 La France Libre,

retrospective d'époque

Le front

Le front est l'ensemble des régions où les armées combattent.